Guide pour aider votre enfant à dormir dans sa chambre

Guide pour aider votre enfant à dormir dans sa chambre

Si votre tout-petit ne s’endort pas facilement, ou qu’il a des réveils nocturnes répétés, ou encore que son heure de coucher diffère d’un jour à l’autre, il importe de découvrir pourquoi.

Est-ce que c’est sa chambre qu’il n’aime pas ? Est-ce qu’il est malade ou fait-il ses dents ? Est-il anxieux de se séparer de vous ? Afin de vous aider à faire dormir votre enfant seul dans sa chambre, voici notre guide.

La chambre : un endroit agréable avec un lit confortable et adapté

Il existe différents types de matelas pour équiper la chambre de votre enfant. Actuellement la mousse à mémoire de forme est l’une des meilleures technologies en termes de choix du couchage.

Avant de l’acheter pour agencer la chambre à coucher de votre tout-petit, assurez-vous que ce modèle de matelas est adapté à un enfant. Pour ce faire, consultez les avis sur le matelas à mémoire de forme : avantages inconvénients.

En effet, le choix du matelas affecte énormément la qualité du cycle du sommeil de votre enfant. Une bonne atmosphère l’aide également à mieux s’endormir, à avoir un sommeil profond sans interruption jusqu’au matin. Aussi, tout en choisissant le bon matelas, assurez-vous de lui préparer une chambre confortable, propice à un sommeil réparateur. Pensez, par exemple, à des accessoires de décoration originaux, un air sain qui circule, une pièce aérée et sans humidité, etc.

Difficultés d’endormissement : votre enfant peut avoir un problème !

Selon les experts, il est bon de faire dormir seul un enfant pour qu’il puisse apprendre, dès le plus jeune âge, ce qu’est l’indépendance. Il a donc sa propre chambre, son propre lit et son environnement personnel.

enfant dormir chambre

En revanche, ce que certains parents ignorent, c’est qu’il y a un âge idéal pour apprendre à un enfant à être indépendant. 

En effet, un enfant a naturellement besoin de sécurisation et de protection, celles de ses parents. Le faire dormir dans sa chambre, seul, sans frères ni sœurs peut le déstabiliser émotionnellement et le rendre anxieux. Il appréhende constamment l’heure du coucher, car cela constitue le moment où il doit se séparer de ses parents. Pour y remédier, les parents sont invités à instaurer une bonne routine du coucher. 

Cette routine peut être apprise à l’enfant dès son 3e ou 4e mois. Elle a pour but d’instaurer une transition positive entre la vie active de la journée et l’heure du coucher. Par exemple, essayez d’avoir les mêmes habitudes, soir après soir. Respectez l’heure à laquelle il faut se coucher, l’heure du bain, du dîner… Ensuite, avant l’endormissement, chantez-lui une chanson ou racontez-lui une histoire. 

Si vous adoptez cette routine, votre enfant aura de moins en moins d’appréhension à l’idée de devoir se coucher seul dans sa grande chambre. Il aura moins peur de se séparer de vous. Il ne se réveillera pas en pleine nuit à cause d’un cauchemar, il aura un sommeil plus complet et réparateur. 

enfant dort seul

Les télévisions et les écrans sont à bannir 

Les lumières émanant des écrans de téléphone et de télévision ont des effets négatifs sur le sommeil, pour les grands comme pour les petits. Elles engendrent de l’excitation et de la fatigue qui dérèglent le cycle du repos. D’ailleurs, la fatigue est une autre raison des troubles du sommeil d’un enfant. Aussi, bannissez tous les appareils électroniques de la chambre de votre enfant pour l’aider à mieux dormir. 

Pensez également à apprendre à votre enfant à reconnaître ses propres signaux de fatigue. Quand il a les yeux qui picotent, des bâillements ou des problèmes de concentration, cela signifie qu’il doit aller dormir. S’il adopte les bonnes habitudes, il n’aura plus jamais de difficultés à dormir dans sa chambre. 

Ainsi, quelques bonnes habitudes à adopter et quelques modifications dans la chambre peuvent aider votre enfant à mieux dormir. Pour un meilleur cycle de repos, commencez le plus tôt possible.